Les 4 règles d'or de l'investisseur

1 - Définissez votre profil d'investisseur
 
Quel est votre objectif prioritaire ? Une rémunération régulière, une gestion diversifiée « clés en main », etc. ? Parlez-en à votre conseiller pour déterminer avec lui le placement en adéquation avec votre projet (investir pour un achat immobilier, financer votre retraite ou les études de vos enfants, etc.).
Quel est votre horizon de placement ? A quelle échéance souhaitez-vous disposer de votre argent ? Dans quelques mois, dans 3 ans, 5 ans, etc. ?
Quel niveau de risque et quel potentiel de rendement visez-vous ?
 
Pour vous aider dans votre choix, l’indicateur de risque et de rendement, présenté sous la forme d’une échelle allant de 1 à 7, correspondant à des niveaux de risques et de rendements croissants, vous permet d’appréhender le potentiel de performance d’un fonds par rapport au risque qu’il présente. La méthodologie générale du calcul de cet indicateur règlementaire s’appuie sur la volatilité historique annualisée du fonds calculé à partir des rendements hebdomadaires sur une période de 5 ans. Contrôlé périodiquement, l’indicateur peut évoluer..
 
 

2 - Diversifiez vos investissements
 
Les marchés évoluent différemment selon les valeurs, les secteurs et les zones géographiques. Il est donc essentiel de diversifier son portefeuille pour limiter l'impact des risques.
La diversification de votre épargne peut être réalisée :  
 
. sur plusieurs catégories de placements : Sicav, FCP,
 
. sur différentes classes d'actifs : actions, obligations, monétaires, diversifiés,

. sur différentes zones géographiques : Europe, États-Unis, Asie, pays émergents,
 
. sur différents secteurs économiques : agro-alimentaire, immobilier, financier, automobile,

. sur différentes thématiques: l'Investissement Socialement Responsable (ISR) par exemple. 
 
En évitant de concentrer tous vos placements sur une même catégorie, sur une même zone ou sur un même secteur, vous diluez les risques de votre portefeuille !


3 - Respectez la durée minimale de placement recommandée
 
Chaque classe d'actifs ou marché spécifique a une durée minimale de placement recommandée :  
 
. monétaire : de quelques jours à quelques mois, 
 
. obligataire : entre 1 et 3 ans selon le type d'obligations,
 
. actions : 5 ans minimum.

 
4 - Pensez à l'épargne programmée

Pour épargner régulièrement et sans y penser, Banque Populaire a créé pour vous le service d’épargne programmée Hisséo.